Guide : choisir entre Apple, Microsoft et Android

-

Guide pour vous aider à choisir votre environnement informatique en fonction des 3 grands leaders du marché : Apple, Microsoft et Android.

Tout d'abord il faut avoir conscience que l'on compare ici 3 choses un peu différente, bien que nous les mettions souvent dans le même panier :

  • Apple : entreprise qui développe son propre matériel informatique grand public et développe son propre système d'exploitation.
  • Microsoft : entreprise qui développe avant tout un système d'exploitation (Windows) et des logiciels (Word, Excel, ...). Elle propose depuis peu des produits sous sa marque.
  • Android : il s'agit d'un système d'exploitation développé par l'entreprise Google. Ce système est utilisé par de très nombreux constructeurs de matériel informatique.

Pourquoi alors les comparer ? Tout simplement parce qu'ils offrent des services similaires mais avec des particularités propres, mais aussi parce que ce choix peut être primordial pour qui veut un environnement informatique cohérent, spécialement en cas de besoins en mobilité.

Cette recontextualisation étant faite, passons au guide proprement dit.

Apple : pour ceux qui veulent une informatique clé en main

L'univers Apple a la réputation d'être cher et d'être assez verrouillé. La démarche d'Apple est d'offrir une expérience utilisateur maitrisée de bout en bout, quitte à contraindre parfois l'utilisateur. Cette démarche est particulièrement recommandée pour les personnes qui n'y connaissent rien en informatique et/ou qui n'ont pas envie de développer des connaissances/compétences informatiques particulières.

Apple pense pour vous et met son expertise à votre service. D'où le prix élevé des produits proposés. Ce prix se justifie aussi par un soin particulier apporté aux produits vendus, ainsi que par le fait d'avoir une machine fiable dans le temps et gardant relativement la même expérience utilisateur tout au long de la durée de vie du produit.

Produits proposés :

  • Ordinateur de bureau (iMac)
  • Ordinateur portable (Macbook) : très bel écran, mais au rapport qualité-prix très discutable
  • Tablette (iPad) : le système d'exploitation étant le même que celui utilisé pour les téléphones portables, cela en fait un produit peu intéressant et très cher
  • Smartphone (iPhone)
  • Montre connectée (Swatch) : pour les ultraconnectés.

Les pour :

  • écran de très belle qualité, avec une bonne restitution des couleurs
  • machines fiables dans le temps
  • un App Store très bien fourni et surveillé par Apple
  • s'intègre très bien avec d'autres produits high tech : stabilisateurs, drones, montres connectées d'autres fabricants
  • une expérience utilisateur guidée et intuitive, ce qui ravira les débutants en informatique

Les contres :

  • univers très fermé : les utilisateurs avancés, ou ayant des besoins spécifiques, pourraient vite être frustrés, voire regretter leur achat
  • un rapport qualité-prix souvent discutable
  • un design vu et revu
  • prix élevés des accessoires
  • Apple est plutôt "radin" quant aux accessoires fournis de base avec un produit
  • produits convoités, d'où un plus fort risque de vol

Les produits Apple restent une valeur sûre pour qui veut une informatique fiable sans avoir à investir du temps à développer des connaissances et des compétences informatiques. Le revers de la médaille est le prix, mais aussi une expérience utilisateur très encadrée.

L'ensemble des produits proposés permet d'avoir un environnement informatique personnel cohérent, par exemple en achetant un Iphone et une Macbook/iMac : on retrouve ses applications et ses données sur l'une et l'autre machine, et ce de manière transparente. Un vrai atout pour les besoins de mobilité.

Concernant la vieille idée selon laquelle "les professionnels utilisent Apple", celle-ci est à relativiser aujourd'hui. A une certaine époque les ordinateurs Apple offraient une grande stabilité. Mais il est aujourd'hui possible d'avoir cette stabilité avec Windows (à condition d'avoir certaines compétences/connaissances). Par ailleurs, ce ne sont pas tous les professionnels, mais surtout ceux dans les domaines créatifs (dessinateur, photographe, ...) et ce en raison de la très bonne qualité d'écran des produits Apple.

Microsoft : le tout terrain toujours en version bêta

Créateur du système d'exploitation le plus utilisé dans le monde (Windows), Microsoft offre aujourd'hui une palette de produits logiciels et matériels, mais de manière bien moins aboutie et maitrisée que chez Apple.

Les produits proposés :

  • Un système d'exploitation : installable sur n'importe quelle machine, tout le monde connait Windows. La dernière version, Windows 10, est cependant assez décevante, notamment à cause de mises à jour incessantes et aussi parce que Microsoft semble ne pas maitriser son propre système d'exploitation (à moins que le produit n'ait été simplement lancé trop tôt)
  • Ordinateur (Surface studio) : se veut un concurrent de l'iMac, un PC tout-en-un dans un grand écran. Hors de prix. A réserver aux professionnels de la création.
  • Ordinateur portable - tablette (Surface Pro / Laptop / Book) : une approche originale qui consiste à mettre la puissance d'un (bon) ordinateur portable dans une tablette. A la différence de l'iPad, le système d'exploitation est ici Windows 10 et non un système de téléphone portable : une tablette avec un système d'exploitation d'ordinateur. Prix plutôt élevé malgré une bonne qualité d'écran, et il faut noter une autonomie limitée de la batterie.
  • Smartphone (Lumia) : la mayonnaise n'ayant jamais prise autour des Windows Mobile, il n'est pas impossible que Microsoft abandonne bientôt sa division mobile de son entreprise. Achat déconseillé.
  • Montre connectée : plus maintenant, l'offre n'ayant pas trouvé de débouchés.

Les pour :

  • concernant le système d'exploitation, c'est le seul système grand public pouvant être installé sur n'importe quelle machine, et ce pour de multiples usages et besoins
  • des ordinateurs de constructeurs tiers à des prix bien plus accessibles que les produits Apple
  • une plus grande flexibilité dans l'utilisation de la machine
  • système plus ouvert que Apple
  • presque tous les matériels sont compatibles Windows (imprimante, etc...)

Les contres :

  • un système d'exploitation (Windows 10) qui donne l'impression de toujours être en version bêta (cf les incessantes mises à jour du système et des applications présentes obligatoirement)
  • smartphone : probablement en fin de vie, il n'est pas judicieux d'acheter un Windows Mobile aujourd'hui. De plus le Windows Store reste assez mal fourni en applications. Quant à la compatibilité avec d'autres produits, elle est souvent nulle : drones, stabilisateurs, montres connectées ne prennent souvent pas en charge les smartphones Windows.
  • ordinateur portable - tablette : rapport qualité-prix discutable

Si Windows 10 laissera plus de libertés aux utilisateurs, le gros inconvénient aujourd'hui de Microsoft est de ne pas réussir à percer dans le matériel. A côté de votre appareil Windows, vous allez devoir choisir un smartphone et/ou tablette Apple ou Android. La cohérence de l'univers informatique fait alors défaut et l'expérience utilisateur est gâchée.

Les smartphones Windows, bien que de bonne facture et agréables à utiliser, deviennent vite frustrants tant les autres constructeurs et les développeurs d'applications boudent ce matériel.

Android : pour des appareils jetables

Android est un système d'exploitation qui équipe aujourd'hui bon nombre de smartphones, de tablettes et quelques ordinateurs portables.

L'avantage d'Android est d'être présent sur des machines à bas coût. L'inconvénient majeur est que les constructeurs ne proposent que rarement les mises à jour système, tant et si bien que l'appareil devient vite obsolète (en 1 an ou 2). Un autre inconvénient vient du fait qu'Android est développé par Google, dont le coeur de métier est la publicité (et non la recherche en ligne comme on le croit souvent) : or on ne sait pas à quel point ces appareils sont des "mouchards", des collecteurs d'informations que Google va ensuite monnayer auprès des entreprises désireuses de faire de la publicité.

Android n'étant pas destiné à être un système d'exploitation d'ordinateur, cette plateforme devra donc cohabiter soit avec une machine Apple, soit une machine Windows. Cette cohabitation peut-être assez transparente en utilisant le cloud Google et tous les services qui vont avec (mail, etc...).

Il faut vraiment réfléchir à 2 fois avant de prendre un smartphone sous Android : l'appareil pourrait très vite devenir obsolète. C'est surtout important si vous faites des achats depuis votre smartphone, si vous consultez votre banque depuis l'application dédiée, et pour tous les autres usages sensibles. Un constructeur qui n'assure pas de suivi sur ses produits vous expose à des risques certains.

Par ailleurs, le système Android est rarement installé nu : le plus souvent nous avons une surcouche logicielle sur Android de la part du constructeur, à laquelle s'ajoute parfois celle de l'opérateur téléphonique lorsque le téléphone est acheté dans l'une de leurs boutiques.

Conclusion et mise en garde

Il est important de bien établir son usage et ses besoins pour savoir si les logiciels souhaités tourneront sur la plateforme envisagée et si les autres équipements seront pris en charge par la plateforme choisie.

A noter que pour des besoins basiques (mail, bureautique, Internet), Apple, Microsoft et Android proposent tous des outils qui feront le travail. Il faudra alors plutôt penser son équipement informatique dans son ensemble, et sa cohérence. Par exemple si vous avez besoin de travailler sur un même document, que ce soit chez vous ou au bureau, depuis votre ordinateur fixe et portable (voire tablette), alors il est intéressant d'utiliser un même système d'exploitation. Il est clair qu'en la matière Apple offre une environnement informatique inégalé.

Il est également important de faire attention aux 2 points suivants :

  • l'obsolescence : dans combien de temps êtes-vous prêts à renouveler votre équipement informatique ? Etes-vous prêts à mettre 600 euros tous les 2 ans dans un smartphone, ou plutôt tous les 5 ans ? Etes-vous sûrs que le téléphone choisi vous fera 5 ans ?
  • le sous-investissement : attention, un appareil informatique aux capacités sous-dimensionnées devient vite très déplaisant à utiliser. Tous les utilisateurs aiment quand les tâches s'effectuent de manière fluide. Devoir attendre à chaque fois 2 ou 3 secondes qu'une page web s'affiche devient vite pénible.

Problème : les appareils puissants sont les plus chers. Et tous n'ont pas une durée de vie équivalente...

Comme on peut le voir, choisir son environnement informatique entre Apple, Microsoft et Google (Android) n'est pas chose aisée. Plusieurs points sont à observer et il faut penser son investissement informatique dans le temps. Il faut aussi savoir ne pas tomber dans l'excès. Les hauts de gamme en matière de smartphones et de tablettes ont un rapport service-prix pas toujours intéressant. Une tablette qui sait filmer en 4K fera automatiquement augmenter son prix. Mais qui filme avec une tablette ? N'est-ce pas là payer chère une faculté qui ne sera pas utilisée ?