Finalement on peut bloguer avec une tablette

-

Longtemps réfractaire à la tablette à cause de sa difficulté à produire du contenu, je réalise à présent que la tablette est très utile pour bloguer.

2017, il était temps que je m'essaie à la tablette. J'ai longtemps été réticent à ces machines car pour moi elles sont surtout destinées à consulter du contenu et non à en créer. Ce qui n'est pas faux globalement.

Mais aujourd'hui 2 atouts permettent à la tablette d'être un bon compagnon du blogueur.

Tout d'abord la puissance des tablettes les rendent de nos jours très agréables à utiliser. Pour environs 250 euros il est possible d'avoir une machine qui réponde au doigt et à l'oeil. Exactement ce qu'on attend d'un tel outil.

Le deuxième atout se trouve dans les gros progrès en matière de reconnaissance de l'écriture manuscrite. Aujourd'hui on peut vraiment écrire sur sa tablette, et la reconnaissance manuscrite retranscrit à la volée les mots. Adieu la saisie informatique, adieu le clavier qui transformait la tablette en ordinateur portable. A présent je peux bloguer d'où je veux simplement en écrivant avec un styIet sur ma tablette.

Il ne me reste ensuite plus qu'à envoyer l'article sur mon site.

On peut également indiquer un troisième atout pour ceux qui utilisent Wordpress puisqu'il existe une application Android, rendant l'envoi de l'article sur le site encore plus simple. je n'utilise pas Wordpress mais j'indique cette possibilité car vous êtes nombreux à l'utiliser.

Il n'est pas toujours possible de rédiger l'article entièrement sur la tablette, mais celle-ci est d'une aide vraiment précieuse pour travailler son article et pour en rédiger la plus grande partie.

Ce que je veux dire pour là c'est qu'avant la tablette j'avais 2 façons de rédiger :

  • soit je "ruminais" l'article 2 ou 3 jours avant de me décider à l'écrire. Ou pas d'ailleurs. Il y a ainsi beaucoup d'articles que je n'ai jamais rédigés.
  • soit je prenais des notes, ici ou là, avant de rédiger l'article. Le problème était que mes notes finissaient éparpillées un peu partout, tant et si bien que j'en perdais la moitié, et donc elles m'étaient inutiles. Travail perdu, temps perdu.

Là où la tablette est vraiment d'une aide précieuse c'est qu'elle m'aide à centraliser toutes mes prises de notes et tous mes articles en cours. Je peux ainsi construire des articles plus complets.

Productivité multipliée par 10

C'est bien simple, ma productivité a été multipliée par au moins 10. La tablette est toujours là, prête à recevoir une nouvelle idée, un nouvel argument ou exemple. Et je n'ai plus peur de commencer des articles dont je sais qu'il me faudra plusieurs semaines pour le achever.

C'est là que l'on mesure à quel point être bien outillé est important. L'outil ne fait pas le travail, mais sans le bon outil on risque surtout d'abandonner.